20/11/2011

Victoria - Loft Story... la suite

Chronologie : cliquez ici 

Toute l'histoire : cliquez ici 

Novembre 2011 : les promoteurs de la BIP/Victorialofts.com vendent leur loft-bureau situé dans le bâtiment « Victoria lofts », rue De Neck. Des panneaux d’une agence immobilière (agence Immobilier Neuf.be) ont ainsi été placés sur certaines vitres. Ce qui fait suite à la mise en vente des lofts qu’ils possédaient dans le bâtiment « Archers ». Cela alors que les procès sont toujours en cours, et que leur chantier n’est toujours pas achevé. Chronique d’une disparition annoncée ?? Avant ou après l’achèvement des procédures judiciaires en cours ? Avant ou après l’achèvement de leur chantier ?

Mars 2012 : lors de l'Assemblée Générale de la copropriété, les promoteurs de la BIP/Victorialofts.com - par ailleurs toujours copropriétaires tant que leur loft-bureau n’est pas vendu - n'étaient bien entendu à nouveau pas présents. A nouveau, dommage, occasion manquée de communiquer à l'ensemble de la copropriété un statut d'avancement des démarches qu'ils ont entreprises pour enfin achever leur chantier… (bizarre, comme un air de ressemblance avec les années précédentes …)

Un point cependant fut abordé, qui concerne l’action en justice entreprise par quelques copropriétaires à l’encontre de la BIP/Victorialofts.com. Dans le cadre de cette action, un accord - dont le contenu n'a pas été présenté - est en discussion, qui devrait, s’il aboutit, mener à l’achèvement du chantier.     

Septembre 2012 : la BIP/Victorialofts.com se met en liquidation, cela alors que :
    • son chantier n’est toujours pas achevé
    • les malfaçons et infiltrations ne sont toujours pas solutionnées
    • son chantier n’est toujours pas – n’a jamais été – sécurisé
    • plusieurs actions en justice sont en cours
    • d’après ce que j’en sais, son projet « Jetloft » à Jette (Bruxelles) rencontrerait également de sérieux problèmes et que, là aussi, au moins une action en justice est en cours

Si la mise en liquidation peut être une étape normale dans la vie d’une société commerciale, on ne peut que « s’étonner » de celle-ci dès lors que leur chantier n’est toujours pas achevé et que plusieurs procès sont en cours …  

Pour précision :

La société mise en liquidation est la Belgian International Properties (BIP), qui utilise le nom Victorialofts.com comme nom commercial.

Le nom Victorialofts.com fut/est le nom utilisé pour les publicités et brochures, sur leur site internet, abusivement ici imposé aux entrées du bâtiment au niveau des  boites aux lettres, affiché en grand dans leur « loft-bureau » situé Rue De Neck, …

Ce nom Victorialofts.com sert également, sur leur site internet, à référencer leurs projets passés et futurs.

Il ne s’agit que d’un nom commercial, d’une identité visuelle.

Si la société réelle - BIP - est mise en liquidation, laissant ici les copropriétaires dans l’expectative et les interrogations en ce qui concerne l’achèvement du chantier, les promoteurs continuent à utiliser le nom Victorialofts.com pour sévir en France, accrochant ce nom commercial à une société réelle de droit français qu’ils pourront alors mettre en liquidation dès lors qu’ils auront foirés leur(s) projet(s) tout en ayant réussi à encaisser l’argent des acheteurs contre un bien défectueux, et qu’ils se verront attaquer en justice (ces dernières considérations n’étant bien entendu que pures spéculations, toute ressemblance éventuelle avec une situation existante n’étant que purement fortuite…)   

Novembre 2012 : 8 ans de retard  ; 8 ans de total mépris pour leurs acheteurs ; 8 ans de total mépris pour les habitants du lieu ; 8 ans de mise en danger de la sécurité des habitants du lieu et de leurs visiteurs, …  !! 

Décembre 2012 : les accès "temporaires" aux parkings sont remplacés - pour motifs impérieux de sécurité - … par la copropriété.  

Février 2013 : échec de la tentative d’accord (dont la discussion fut entamée début 2012 dans le cadre de l’action au tribunal de 1er instance)… pour cause d’absence d’interlocuteur !

Mars 2013 : 100 mois de retard

 

 

 

Les commentaires sont fermés.