15/08/2013

En Résumé

Chronologie : cliquez ici 

Toute l'histoire : cliquez ici , la suite : cliquez ici

 

En résumé :

Rénovation des anciennes usines Victoria - biscuiterie / chocolatrie - Rue de Neck et Rue des Archers à Koekelberg, Bruxelles, et leur transformation en une centaine de lofts. Un projet des promoteurs hollandais Maarten R. Van Dijk et Carel-E. van Asbeck, via leur société Belgium International Properties (nom commercial : Victorialofts.com) (Architecte : Marc Bouillot).

Deux parties au chantier:

 1. Rénovation de l'ancien bâtiment. Un chantier dont le maître d'oeuvre est la copropriété.

 2. Construction d'un nouveau bâtiment Rue des Archers. Un chantier dont les maîtres d'oeuvre sont Maarten R. Van Dijk et Carel-E. van Asbeck (BIP / Victorialofts.com).

Chantier « rénovation » (maître d’œuvre copropriété) : achevé il y a bien longtemps, sans gros problèmes.

Chantier « nouvelles constructions » (maître d’œuvre BIP/Victorialofts.com) :

 

  • Ce chantier aurait dû être achevé en Novembre 2004 !
  • Infiltrations au niveau des parkings souterrains et, en conséquence, jardins inachevés.
  • Aucune action probante et efficace – c-à-d ayant mené à une quelconque réelle amélioration de la situation - entreprise par le maitre d’œuvre BIP/Victorialofts.com pour achever son chantier (ni même ne fusse que le sécuriser…)
  • Abandon manifeste du chantier, ayant mené un copropriétaire à mettre la BIP/Victorialofts.com en demeure de l’achever, sous menace d’action en justice.
  • Soudain « réveil » de la BIP/Victorialofts.com qui attaque son entrepreneur Kumpen en justice (action au Tribunal de Commerce : vu l’« évanescence » de cette action, on ne peut que s’interroger sur sa réelle finalité : réelle volonté d’achever le chantier ou juste « faire croire » à une prétendue volonté d’achever le chantier ? La suite des évènements fournira la réponse à cette question…).
  • Quelques copropriétaires entreprennent une action en justice contre la BIP/Victorialofts.com (Tribunal de 1er Instance).
  • La BIP/Victorialofts.com se met elle-même en liquidation, abandonnant chantier inachevé, dettes bancaires, dettes fiscales, dettes envers la (les ?) copropriété(s ?), et autre action en justice où elle ne se présente pas elle-même et n’est plus même représentée par ses avocats ! Fuite totale !
  • Lasse, la copropriété décide de faire faire - et de payer - elle-même les travaux de corrections des malfaçons et de finition du chantier inachevé et abandonné (depuis plus de 8 ans) des promoteurs de la BIP/Victorialofts.com.
  • De la sorte, la copropriété est amenée à payer une seconde fois pour ces travaux. Les sommes initialement payées à la BIP/Victorialofts.com par les copropriétaires et qui auraient dû correspondre à la livraison d’un bien totalement et correctement achevé, ont bien été encaissées par la BIP/Victorialofts.com, mais n’ont pas été utilisées pour ce à quoi elles auraient dû être destinées (la livraison du bien achevé) : tout bénéfice pour la BIP/Victorialofts.com. Du point de vue de copropriétaire floué, comment ne pas considérer cela comme une arnaque dans toute sa splendeur !

 

17:29 Écrit par Victoria Lofty dans En résumé ... | Lien permanent | Tags : victorialofts.com, arnaque, loft, en résumé |  Facebook