28/05/2009

Ils en sont si fiers ...

Chronologie : cliquez ici 

Toute l'histoire : cliquez ici , la suite : cliquez ici

 

Les promoteurs semblent si fiers de leur chantier - n’en finissant pas de ne pas être achevé - qu’ils imposent aux entrées du site leur “signature” "- Conceived and realised by Victoria Lofts (évidemment, il est à noter que leur chantier n’est pas visible depuis la rue…) 

Depuis mi Avril 2009, ils imposent sur le bien commun ces plaques, vantant leur société, cela alors que, par ailleurs, ils imposent également, et ce depuis de trop nombreuses années, leur chantier inachevé, peu praticable, non-sécurisé et dangereux.

Imposer ainsi, aux entrées du site, sur le bien commun, ces plaques est d’une arrogance et d’un mépris incroyable envers les copropriétaires et habitants du lieu. Mais ils n’ont vraisemblablement que faire de ce genre de considérations.

Un règlement d’ordre intérieur est d’application au sein de la copropriété. Celui-ci indique que nul ne peut faire d’affichage personnel sur le bien commun, sauf si accord préalable de l’AG des copropriétaires.Ils ont imposé leurs plaques sans avoir fait aucune demande à l’AG des copropriétaires, et donc sans avoir son accord. Ils n’ont vraisemblablement que faire du règlement d’ordre intérieur. Ils n’ont vraisemblablement que faire de l’instance de gestion et de décisions collective que représente l’AG des copropriétaires.  

Avril 2009, peu de temps après leur apparition, le Syndic a adressé aux promoteurs un mail leur demandant de retirer ces plaques, placées sans autorisation préalable de l’assemblée générale. Aucune suite ne fut donnée à cette demande. Ils n’ont vraisemblablement que faire du Syndic. 

Ce jour, 02 Novembre 2009, les plaques sont toujours présentes. 

Sur la plaque située à l’entrée Rue De Neck, quelqu’un a ajouté une inscription : « Dieven » (= « voleurs » en néerlandais). Fait relaté. Je laisse le lecteur l’interpréter.

Loft_j       

victoria,ironie,loft,ironique,fierte

Lors de l’Assemblée Générale du 18 Mars 2010, il fut voté l’enlèvement de ces plaques abusivement imposées sur le bien commun. Ceci est, bien entendu, dument notifié au PV de cette assemblée. Mais, comme déjà signalé, les promoteurs de la BIP/Victorialofts.com n’ont vraisemblablement que faire des décisions de l’entité souveraine qu’est l’AG des copropriétaires.

On ne peut également que se demander si la plaque imposée rue De Neck n’est pas quelque peu, comment dire ... , abusive dans son contenu : « Conceived and realised by Victoria Lofts ». Si cela est correct – conçu et réalisé par les promoteurs de la BIP/Victorialofts.com – pour le bâtiment situé rue Des Archers (le chantier inachevé et présentant des malfaçons), cela ne l’est pas pour la rénovation du bâtiment situé rue De Neck : rénovation conçue par les promoteurs de la BIP/Victorialofts.com, mais réalisée par la copropriété maitre d’œuvre de ce chantier.

 

23:06 Écrit par Victoria Lofty dans Ils en sont si fiers | Lien permanent | Tags : victoria, ironie, loft, ironique, fierte |  Facebook